Numérisk, plateforme numérique de gestion de crise

Actus

Numérisk, plateforme numérique de gestion de crise

Inondations, tremblements de terre, mouvements de terrain, incendies industriels, sites Seveso… et même crise sanitaire ! Aucune commune ou collectivité n’est à l’abri d’un risque majeur… La plateforme numérique développée par Numérisk permet de prendre en compte ce type de risques : se préparer en amont, avoir une gestion globale en temps réel et analyser a posteriori les actions et les décisions prises pendant l’événement. Numérisk est née de l’association de deux jeunes gens d’horizons différents… Paul Heymes est géographe, diplômé de l’université de La Rochelle. Au cours de sa formation, il a été amené à élaborer un Plan Communal de Sauvegarde(1). Il a alors pris conscience de la «lourdeur» d’un tel docu-ment et de la difficulté de le tenir à jour. Rapidement l’idée a germé de créer un PCS numérique ! Pour ce faire, il s’est associé avec Amaury Fisher, ingénieur informaticien qui a développé la plateforme. Les connaissances informatiques de l’un et les compétences de géographe du second ont permis la mise au point de cet outil. Créée en 2019, Numérisk est accompagnée par La Rochelle Technopole.

Un outil numérique pour gérer une crise majeure

La plateforme Numerisk se décline en appli-cation web et mobile permettant de gérer l’avant, le pendant et l’après d’une crise majeure. On y trouve le Plan Communal de Sauvegarde en ligne où sont recensés les risques du territoire, les modalités d’organisation, les moyens à mettre en œuvre, etc. Ce document en ligne est facilement mis à jour : automatiquement par Numérisk pour tout ce qui concerne les données publiques, et par les services municipaux pour tout ce qui est relatif à la commune (le côté intuitif de l’application a été privilégié pour faciliter des mises à jour régulières et rapides via une interface facile à prendre en main). Et d’un simple clic, il est possible de générer un pdf pour impression papier du PCS ! Il y a aussi un dispositif d’informations qui s’appuie sur des outils performants en ligne telles que des cartographies offrant une visibilité de ce qui se passe sur le terrain en temps réel, l’actualisation des données et la géolocalisation. Les utilisateurs ont la possibilité de mettre en place une mutualisation intercommunale pour fluidifier les actions, mutualiser les moyens et assurer la coordination.Enfin, toutes les décisions, actions, documents liés à l’événement sont compilés. L’analyse de ces données est essentielle en termes de prévention.

Un exercice grandeur nature

En novembre 2019, Numérisk participait à l’exercice «Submersion 17» dont l’objectif était de tester le dispositif de protection initié à la suite de la tempête Xynthia, à l’échelle de quinze communes dont Angoulins. Ayant souscrit une licence Numérisk, la commune a pu utiliser l’outil et ses fonctionnalités tout au long de l’exercice et en

«apprécier l’efficacité ainsi que sa facilité de prise en main» souligne le Directeur des Services Généraux de la commune d’Angoulins.

Et quels enseignements face au Covid-19 ?

«La crise sanitaire liée au Coronavirus a montré l’utilité et l’efficacité de Numérisk en situation réelle : sur cinq communes dont La Rochelle, ce sont quelque 400 personnes qui sont quotidiennement suivies par le biais de la plateforme ; elles avaient été au préalable recensées et inscrites comme personnes vulnérables dans les PCS en ligne» confie Paul Heymes, co-fondateur.

Parallèlement, cette période a permis de mettre en avant les capacités d’adaptation de la plateforme, notamment avec la contrainte du télétravail et du confinement : «nous avons adapté l’outil pour le télétravail et nous avons pu for-mer à distance les personnels municipaux à l’utilisation de l’application. L’essentiel était de montrer que l’outil est performant, réactif et adaptable aux besoins des communes et collectivités». A l’heure actuelle, si une commune souhaite utiliser le dispositif, la jeune start-up est capable de lui fournir l’accès à la plateforme en 24h et de former rapidement ses services pour les fonctionnalités essentielles. Cette situation inédite qui s’étire depuis plusieurs semaines a aussi montré que Numérisk était un outil de vigilance 7 jours/7, ce qui n’est pas neutre à la veille de l’été qui pourrait aussi être synonyme de canicule et d’attention accrue pour les personnes fragiles.

Anne Jouvin

(1) La loi de modernisation de la sécurité civile d’août 2004 a institué le Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Il se définit comme un document, un outil de gestion d’un événement majeur. Le PCS a vocation à organiser la mobilisation, il propose une approche globale de la gestion des risques traduisant l’engage-ment de tous les partenaires et pose concrètement la culture du risque et de la sécurité, partagée par tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *